Vivre dans un camping à l’année

Écrit par Renaud Chaudoir le 3 janvier 2013

Un habitat permanent peu coûteux

Si pour certains, le camping est synonyme de vacances, pour d’autres c’est un véritable mode de vie! Vivre dans un camping ou un parc résidentiel de week-end est une forme de précarité qui touche environ 10.000 personnes en Wallonie. Marginal au départ, ce mode de vie alternatif prend aujourd’hui de l’ampleur.

Vivre dans un camping, un choix de vie?

Si certaines personnes ont délibérément choisi de vivre dans un camping, force est de constater que beaucoup d’entre elles y ont été contraintes. Faute de trouver un logement décent à loyer correct, c’est souvent la précarité qui conduit les campeurs à prolonger leur séjour. Il faut en effet reconnaitre que la plupart d’entre eux sont là parce qu’ils ne peuvent pas présenter de fiches de paie pour louer un logement.

 

Pauvreté, précarité du travail ou difficultés familiales, les raisons sont diverses. On retrouve dans ce type de logement alternatif, des personnes au chômage, des personnes âgées jouissant d’une retraite minuscule, des travailleurs de chantiers, mais aussi des jeunes sous contrat de CDD, de stage ou d’intérim. Mais on y trouve également des personnes ayant vécu une séparation ou un veuvage.

Vivre dans un camping, un mode de vie ambigu

L’habitat permanent en camping présente parfois des ambiguïtés. En effet, si c’est principalement la pauvreté qui conduit les campeurs à s’y installer, beaucoup s’y sentent finalement bien et plus libres. L’été, certains s’y sentent même presque en vacances. Mais il en va, évidemment, tout autrement en hiver !

Aide de la Région wallonne

Afin de favoriser l’égalité des chances et l’accès pour tous au logement, le Gouvernement wallon met tout en œuvre pour favoriser la réinsertion dans un logement décent des personnes vivant dans un camping à l’année.

 

De plus, dans le cadre de l’opération Mebar, la Wallonie accorde une subvention aux ménages vivant dans une caravane ou un chalet situé dans un camping ou un parc résidentiel de week-end, pour la réalisation, dans leur logement, de travaux qui vont leur permettre d’utiliser plus rationnellement l’énergie. Cela peut être le remplacement de châssis ou de portes extérieures, des travaux d’isolation, l’installation d’un poêle, le gainage d'une cheminée, le placement d’une chaudière ou d’un chauffe-eau, ... 

 

Lexique