Eglise Saint-Fiacre à Dison. Picture by Sonuwe.

Vivre à… Dison

Écrit par Stephan Debusschere le 23 octobre 2017

Des atouts pour séduire

La Province de Liège ne manque pas d’atouts, et la commune de Dison n’est pas en reste. Située au nord de Verviers, elle a largement de quoi séduire les amateurs de nature et d’immobilier abordable.

Située à quelques kilomètres au nord de Verviers, la commune de Dison se trouve au cœur du Pays de Vesdre et aux portes des Fagnes, avec pour voisines des communes telles que Baelen, Limbourg et Pepinster. Cette région se caractérise par un environnement vert et champêtre, où l’on peut par ailleurs découvrir des sites remarquables, tels que le Barrage de la Gileppe. Issue de sa fusion avec la commune d'Andrimont, et abritant près de 15 000 habitants sur une superficie de 14 km², la commune bénéficie d'une situation enviable dans la périphérie de Verviers, à équidistance entre Liège et Aix-la-Chapelle. Elle est aussi facilement accessible via l'autoroute E40.

Au sein de la Province, l’offre immobilière est importante, et les prix très compétitifs. Si les candidats acquéreurs acceptent de se poser dans une commune un peu excentrée, au calme, la commune de Dison pourrait fort bien les séduire.

Des prix très abordables

Les prix de l’immobilier local se situent en effet parmi les plus bas de la Province. Le prix moyen d’une maison s'affiche en effet à 145 000 euros, ce qui est inférieur au prix de communes limitrophes telles que Verviers et Pepinster. Les maisons de ville y sont légion et en cas de budget limité, il est tout à fait possible de dénicher une maison à rénover pour un prix bien inférieur à cette moyenne, qui est par ailleurs bien en dessous aussi de celle de la Province (167 000 euros). Sur le segment des appartements, la commune affiche également des prix très compétitifs, avec un prix moyen de 140 000 euros pour un appartement 2 chambres. Là aussi, le prix moyen est inférieur à la moyenne provinciale (158 000 euros).

Eglise Saint-Fiacre à Dison. Picture by Sonuwe.

Prime communale pour embellir vos façades

Pour que vous puissiez obtenir une aide à la rénovation et l’embellissement extérieur de votre maison, votre demande de prime doit être introduite avant le début des travaux. Ceux-ci ne pourront débuter qu'après réception du courrier de l'Administration communale précisant que la demande est complète ainsi que le montant provisoire de la prime. N’oubliez pas de vous renseigner auprès du service urbanisme de la commune avant de demander l'aide, afin de vous assurer que les travaux ne sont pas soumis à une demande de permis d'urbanisme. Si un permis est nécessaire, il devra être obtenu préalablement au début des travaux. Signalons aussi que cette aide fnancière est cumulable avec celle(s) de la Région wallonne. Pour consulter le règlement complet et télécharger le formulaire, rendez-vous sur le site de la commune – www.dison.be/commune/informations-utiles/primes-communales/aide-a-la-renovation-et-a-lembellissement-des-facades.

Le montant des travaux pris en considération est au minimum de 1 859 euros (hors TVA), sur base de factures émanant d'entrepreneurs enregistrés. Si le montant définitif de l'aide est fixé à 30% du montant (hors TVA) des factures prises en considération, le montant total de l'aide, par immeuble, ne peut toutefois pas excéder 1 239 euros.

Pour quels travaux ?

Sont considérés comme travaux de rénovation et d’embellissement extérieurs d’immeubles : la rénovation ou le remplacement des châssis, fenêtres et portes extérieurs et/ou des corniches ; la remise en état de propreté des façades et pignons par divers procédés, ainsi que par application de peinture, enduit ou crépi ; le rejointoyage de façades et pignons ; dans le cas d’un rez-de-chaussée commercial, l’établissement de la vitrine en retrait de la façade, et la pose ou le remplacement d’enseignes ou de procédés de publicités agréés par le Collège communal. N'hésitez pas à contacter le service urbanisme de la commune pour tous renseignements complémentaires.

 

Lexique