travailleur frontalier

Vivre en Belgique et travailler en France

Écrit par Renaud Chaudoir le 26 septembre 2014

Travailleur frontalier en France

Vous vivez en Belgique, mais travaillez plusieurs jours par semaine en France ? Dans ce cas, vous êtes un travailleur frontalier. Une condition est que vous reveniez au moins une fois par semaine dans votre résidence en Belgique. Sinon, vous êtes un travailleur détaché. Chaque membre de l’Espace économique européen (EEE) peut travailler dans un autre état de l’EEE, France y compris. Mais il faut prendre en compte certains éléments.

travailleur frontalier

Où devez-vous payer vos impôts ?

Avant de signer un contrat de travail, les travailleurs doivent demander un numéro de sécurité sociale dans une des autorités locales compétentes en France. Étant donné que vous touchez des revenus en France, vous êtes donc majoritairement imposé dans ce pays. Les deux pays ont établi une convention fiscale visant à éviter les doubles impositions.

 

Mais vous devez toutefois compléter une déclaration fiscale dans les deux pays. En France, vous êtes alors considéré comme contribuable étranger. En Belgique, vous devez déclarer vos revenus mondiaux, qui seront déduits pour éviter toute double taxation. Ces informations sont ensuite utilisées pour déterminer votre taxe communale, que vous payez toujours en Belgique.

 

Quant à la sécurité sociale, elle relève du pays dans lequel vous travaillez. C’est donc en France que vous payez vos contributions ou cotisations sociales. Vous devez également être assuré auprès de compagnies françaises et leur verser une prime nominale mensuelle. Si vous souhaitez rester assuré en Belgique, mieux vaut souscrire une assurance soins de santé belge.

Les meilleurs endroits pour vivre en tant que travailleur frontalier

Vous souhaitez trouver un endroit idéal pour limiter votre temps de transport ? Si vous travaillez à Lille, les possibilités de résidence en Belgique ne manquent pas : le prix moyen des maisons est en effet inférieur à 150.000€ dans les communes de Mouscron, Ménin et Pecq. Pour les personnes travaillant dans la région de Valenciennes, vous pouvez même compter sur un prix moyen inférieur à 120.000€ dans les communes frontalières de Péruwelz, Bernissart, Hensies ou Quiévrain. Dans tous les cas, il convient de bien réfléchir à votre lieu de résidence si vous allez travailler en France.

 

Lexique