La Grand-Place de Tournai, picture by Stephane Martin.

Vivre à… Tournai

Écrit par Stephan Debusschere le 11 décembre 2017

Cinq clochers et 29 villages

Lors de la fusion des communes en 1977, Tournai, qui est par ailleurs l’une des plus vieilles villes de Belgique, avec Arlon et Tongres, est devenue la plus vaste entité de Belgique. Pas moins de 29 villages ont été réunis pour en faire une seule entité de près de 70 000 habitants, ce qui fait dire que Tournai est véritablement une ville à la campagne. Malgré cette juxtaposition, l’entité conserve assurément une dimension humaine associant le centre urbain, la campagne, le commerce, l’industrie et les services.

Tournai a aussi son propre arrondissement qui réunit les communes de Tournai, Antoing, Brunehaut, Celles, Estaimpuis, Leuze-en Hainaut, Mont-de-l’Enclus, Pecq, Péruwelz et Rumes. La ville fait par ailleurs partie avec Lille d’un eurodistrict : l’Eurométropole Lille-Courtrai-Tournai. Ce premier Groupement européen de coopération territoriale (GCT), peuplé de plus de deux millions d'habitants, a été créé en janvier 2008 pour favoriser la coopération transfrontalière entre la France et la Belgique. Avec les villes de l'ancien bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, elle participe aussi à un ensemble métropolitain de près de 3,5 millions d'habitants, appelé « aire métropolitaine de Lille ».

Un Tournaisis abordable

Surnommée la ville aux 5 clochers en raison de la présence de la cathédrale Notre-Dame de Tournai et de ses 5 tours, inscrites au Patrimoine mondial de l’Unesco, la ville de Tournai affiche le marché immobilier le plus cher de Wallonie picarde. Par rapport à Mouscron, par exemple, la différence de prix est de l’ordre de 15 à 20%. Et dans le centre de Tournai, rien ou presque ne s’échange sous la barre des 200 000 euros.

Les maisons mitoyennes qui présentent un cachet plus bourgeois et offrent généralement plus de superficie habitable, entrent pour leur part dans une tranche de prix supérieure. Leur prix, qui peut frôler parfois celui d’une villa, varie toujours en fonction des éventuels travaux à réaliser. Cependant, il est tout à fait possible de trouver dans le Tournaisis de petites maisons mitoyennes à rénover dans une tranche de prix comprise entre 60 000 et 100 000 euros. Ceux qui préfèrent les produits rénovés devront pour leur part tabler sur un budget de 150 000 à 170 000 euros.

La Grand-Place de Tournai, picture by Stephane Martin.

Bien moins cher qu’à Lille

Le segment des appartements neufs ne s’est jamais aussi bien porté à Tournai, qu’il s’agisse d’immeubles flambant neufs ou réaffectés, comme c’est le cas de l’ancienne imprimerie de l’îlot Desclée. Dans le Tournaisis, le prix moyen pour un appartement neuf est de 2150 euros, soit l’équivalent de Mons, avec des pointes à plus de 3000 euros/m2 dans l’hyper centre de Tournai.

Des prix qui intéressent fortement les candidats à la propriété français, car à 30 km seulement au-delà de la frontière, dans le centre de Lille, le prix moyen des appartements neufs tourne quant à lui autour de 3500 euros du m².
Sur le marché secondaire, les prix des appartements restent sans surprise parmi les plus élevés de Wallonie picarde. Le prix moyen d’un appartement 1 chambre est de 122 500 euros, et de 154 000 euros pour un 2 chambres.

Un millier de logements à venir

La Ville de Tournai dispose de 45 Zones d'Aménagement Communal Concerté (ZACC) ; il s’agit là d’anciennes zones d'extension d'habitat. Au terme d'une réflexion globale sur l'ensemble de ces ZACC, menée dans le cadre de la Déclaration de Politique communale, et au regard de ses nombreux atouts stratégiques comme la proximité du centre-ville et de la gare, la proximité de l'autoroute, et la surface importante (80 ha, soit 3% du territoire tournaisien), c’est la ZACC dite Morel qui a été classée en première priorité.

L’urbanisation de cette ZACC, située entre la gare et la montée d’autoroute à Kain, constitue donc la zone d’extension future de l’habitat à Tournai. Et c’est un projet immobilier d’envergure, car un millier de logements devraient être construits à l’horizon 2020-2025. Ce projet doit par ailleurs franchir plusieurs étapes de consultation et d’information publique. Le 14 novembre dernier, le masterplan a été présenté aux riverains et aux habitants de Tournai intéressés. 

Lexique