Avenue de Broqueville, Woluwe-Saint-Lambert. Picture by Matthew Ross.

Vivre à.. Woluwe-Saint-Lambert

Écrit par Stephan Debusschere le 18 septembre 2017

En phase avec son temps

Proche du quartier européen, la commune de Woluwe-Saint-Lambert est recherchée tant par les cadres internationaux que par les familles aisées ou les jeunes ménages. 

Les origines historiques de la commune de Woluwe-St-Lambert remontent au milieu du XIe siècle. A cette époque, d'importants travaux de défrichement ont été entrepris dans la partie de la forêt de Soignes située sur le cours moyen de la Woluwe – petite rivière qui allait donner son nom au village – afin d'y créer un centre d'exploitation agricole. Des cultivateurs s'y installèrent et l’église qu’on y bâtit fut dédiée à Saint Lambert, le prestigieux évêque de Maastricht. Woluwe-Saint-Lambert était née.

Deux marchés en un

Woluwe-Saint-Lambert est historiquement très recherchée, notamment pour ses nombreux espaces verts et ses clos résidentiels présentant un caractère original, voire exclusif, sans compter sa proximité tant du quartier européen que des communes à facilités. Prospère et principalement résidentielle – avec une majorité de transactions sur le segment des appartements – cette commune comptant quelque 54 000 habitants sur une superficie de 7 km² est divisée en deux marchés immobiliers assez distincts. Il y a d’une part le marché « citadin » du côté de l’hôtel de Ville, avec notamment la rue Slegers et l’avenue de Broqueville, et d’autre part le marché « décentré » des lotissements à la limite de Kraainem et de Wezembeek-Oppem. 

Sur le segment des biens neufs, ces deux micromarchés ne réagissent pas de la même manière et présentent une différence de prix au m², variant de 3200 à 3600 euros, avec une moyenne de 3750 euros. Pour trouver des prix inférieurs à cette moyenne, il faut se diriger du côté du quartier Marcel Thiry. 

Avenue de Broqueville, Woluwe-Saint-Lambert. Picture by Matthew Ross.

Projets neufs

Parmi les projets immobiliers phares au sein de la commune, citons ici le projet « Greenwood » qui propose studios, appartements et penthouses à quelque 3600 euros/m2. Au terme des 4 phases de construction prévues, cet ensemble de 8 immeubles situés à proximité du Woluwe Shopping Center offrira un total de 500 nouveaux logements. Grâce à ce projet en cours de développement, la pénurie de biens neufs est moins criante qu’à Woluwe-Saint-Pierre, mais on déplore un déficit réel et semblable en situation plus centrale.

Heureusement, quelques dossiers de qualité sont dans les cartons des promoteurs. 
On assiste par ailleurs à une tendance lourde où les candidats acquéreurs sont très sensibles à la proximité des services tels que les écoles, crèches, commerces, centre sportif et autres besoins d’une population de plus en plus soucieuse de limiter les trajets et le coût en temps comme en stress. Il s’agit là d’ailleurs d’une exigence commune à toutes les générations, quelque soit la nationalité, l’origine sociale ou l’âge. Les projets en cours de commercialisation intègrent bien ces nouvelles exigences du marché, ce qui permet de séduire les acquéreurs comme les investisseurs.

Du nouveau en matière de politique de stationnement

Par l’ordonnance du 22 janvier 2009 et ses arrêtés d’application, le Gouvernement de la Région bruxelloise a instauré le Plan Régional de Politique de Stationnement (PRPS). Ce plan a pour ambition de rationaliser et d’harmoniser les réglementations communales en la matière. Les zones de stationnement sont redéfinies ainsi que les différentes cartes de stationnement et leurs bénéficiaires.

En juin dernier, le Conseil communal de Woluwe-Saint-Lambert a adopté le Plan d’Action Communal de Stationnement (PACS) qui tient naturellement compte des prescriptions du PRPS. En résumé, ce plan propose l’adoption du tarif minimum autorisé par le PRPS pour les cartes de stationnement, le maintien des zones rouges, vertes et bleues, la transformation des zones oranges en zones vertes valables le samedi, ainsi que l’adoption des sept quartiers communaux comme secteurs de validité des cartes de stationnement. Ce plan est soumis à enquête publique durant les mois de septembre et d’octobre de cette année. Il est consultable en suivant le lien suivant : http://fr.woluwe1200.be/wp-content/uploads/2017/08/Pacs-fr-0817.pdf

 

Lexique